Pêcher en Pays Gentiane !

Situé dans le Cantal, au cœur de la région Auvergne, le Pays Gentiane est un véritable paradis de la pêche. En effet ses eaux pures et poissonneuses descendent tout droit des reliefs du plus grand volcan d’Europe.

En effet, sur les pentes de ce géant endormi on trouve par exemple de nombreuses rivières à truites parmi les plus peuplées de France. Les souches sauvages de salmonidés qui y vivent ont gardé leurs robes obscures qui se fondent naturellement avec la roche volcanique qui les abrite.

Les richesses halieutiques du Pays Gentiane permettent également de partir à la recherche de nombreux autres poissons, tels que des carnassiers, comme le brochet, la perche ou le sandre mais aussi la carpe ou les poissons blancs. On trouve sur le territoire plusieurs lacs naturels ou artificiels qui offrent un milieu riche qui regorge de prises potentielles. Pour des vacances ou un week-end venez pratiquer votre passion en Pays Gentiane, toutes les techniques de pêche sont ici possibles, et vous pourrez profiter de notre nature préservée et de la beauté sauvage de nos paysages. Ce cadre unique et enjôleur donnera à toutes vos sorties comme un goût de voyage et de dépaysement.

 

 

 

Pêche de la truite aux leurres :

Le Pays Gentiane est un territoire de jeu reconnu pour les pêcheurs de truite aux leurres. Cette technique en pleine évolution permet de tirer le meilleur parti des profils variés des rivières locales. Les leurres durs denses prospectent les courants puissants pendant que ceux qui flottent s’occupent des petits radiers et autres plats peu profonds. Mais on peut aussi  prendre le temps de « gratter » les gros blocs rocheux pour en déloger un adversaire de belle taille. Enfin les petites rivières ou radiers rapides seront quant à eux prospectés lentement à la cuillère ondulante ou tournante. On le voit ici tous les types de leurres sont mis au service du pêcheur aguerri et la pêche devient un vrai jeu de stratégie grandeur nature !

 

Pêche à la mouche

Vous imaginez vos vacances canne en main ! Alors songez à une belle veine qui coule le long d’une frondaison. L’eau y est de couleurs thé comme dans tout le Pays Gentiane, elle descend du plus grand volcan d’Europe. Tout le long de cette veine vous voyez pointer des petites têtes qui happent les insectes qui descendent à la surface de l’eau. Vous voilà au paradis ! Il ne vous reste plus qu’a attaquer un par un ces gobages pour tromper les belles truites noires qui en sont responsables ! La soie se pose délicatement sur l’eau l’imitation passe pile sur le poisson ! Gloups nous y voilà ! La pêche à la mouche ici profite de ces grandes veines longues où les poissons gobent nombreux tout autant que des petits radiers où les truites sont plus réactives et énergiques. C’est le terrain de jeu parfait pour pêcher en sèche ou en nymphe selon l’activité du moment. Quelque soit votre pratique si la météo et les insectes sont avec vous vous devriez passer un moment inoubliable !

Pêche au toc :

La pêche au toc ou aux appâts naturels ! C’est une pêche d’une grande efficacité pratiquée depuis toujours en Pays Gentiane. Ici on la pratique à la barre comme dans tout le Massif Central. Une canne à coup de 6 mètres une petite ligne simple, un détecteur de touche et un hameçon, c’est parti. Simple et redoutable pour pêcher les postes ! Les vieilles mains du Pays savent mieux que quiconque dénicher les « belles noires » avec cette technique. Aujourd’hui elle se pratique aussi beaucoup en dérive à l’aide d’une canne plus courte souvent aux alentours de 3.90m on maîtrise la dérive de l’appât dans la veine d’eau comme s’il se faisait emporter naturellement. Les belles veines longues de la Grande ou Petite Rhue se prêtent particulièrement bien à cette technique très efficace ! Vous pouvez prévoir vos appâts que ce soit teignes ou vers de terre, mais les trouver sur place est aussi très efficace. Au printemps les larves aquatiques sont légions sous les cailloux ronds érodés par l’eau vive, trichoptères, perles et autres éphémères seront parfaits pour tenter les poissons habitués à ce régime hyper calorique on aurait tort de s’en priver !

Pêche des carnassiers:

Sur les pentes du grand volcan la truite, la belle truite noire ébène est reine, mais d’autres poissons valent le coup de ligne. Pour changer un peu de plaisir et croiser des adversaires aux mœurs différentes il est possible également de pêcher le carnassier, brochet, sandre, perche sont bien présents dans certains lacs du territoire. C’est le cas par exemple du lac de Menet, un lac naturel glaciaire de 14 hectares où les carnassiers sont nombreux et profitent largement de la végétation aquatique et des nénuphars pour dissimuler leur présence meurtrière. Les pêches de surface au leurre y sont parfois explosives !  C’est aussi le cas du lac de Majonenc au Nord de Riom-es -Montagnes ! Le lac est aussi bien peuplé en brochets et là encore la végétation aquatique importante permet des pêches ludiques et des montées d’adrénaline forte !

 

 

Pêche carpe et coup:

Parce qu’un bonheur halieutique ne vient jamais seul, il est aussi possible en Pays Gentiane de pêcher la carpe. C’est principalement dans le lac de Menet que vous pourrez défier de belles carpes de tailles intéressantes et mettre à l’eau de la bouillette. Quelques populations sauvages plus difficiles et sous éduqués mais qui constituent de beaux défis existent pour les carpistes aventuriers. On les trouve principalement dans les lacs de barrages mais aussi dans quelques petits lacs d’altitude comme celui de Saint Etienne de Chomeil (attention à la réglementation).

Sur la plupart des lacs et des rivières, il est également possible de pêcher au coup bien sûr en adaptant sa technique au milieu (ne pas utiliser d’asticots ou de larves de diptère en première catégorie). Ainsi en rivière, les vairons sont nombreux et donnent l’occasion de partie de pêche familiale pleine d’émotions et de bonne humeur, les prises seront nombreuses et la rigolade sans aucun doute au rendez-vous ! Sur les lacs de Menet ou Majonenc les poissons blancs sont aussi bien présents. Pêche au coup à l’anglaise ou au feeder sont très productives et amusantes, cela vaut le coup d’y passer une belle après-midi ensoleillée pour profiter de la beauté de la vue tout en enchainant les prises !

 

Points de vente des cartes de pêche

  • Agri Riom (paiement chèque ou espèce)
  • AAPPMA (paiement chèque ou espèce) Monsieur ESCOUROLLES, 10 cité de l’Abbaye 15400 Riom Es Montagnes
  • Communauté de communes du Pays Gentiane (Paiement CB)
  • Bibliothèque Municipale (Paiement CB)
  • La petite Auvergne, Pizzeria 15190 Condat (paiement chèque ou espèce)

 

A voir —> Truite au leurre et Pêcher sur un volcan