LES SOMMETS

  • Le Puy Mary – 1787 m : Le volcan cantalien est le plus grand volcan d’Europe avec 70km de diamètre. Il est composé de douze vallées glaciaires en forme d’étoile, ayant pour point de jonction le Puy Mary (1787m). Depuis le col du Pas de Peyrol un parcours de 1h A/R permet de se rendre au sommet.

 

  • Le suc de Sainte Anne- 1022 m (Marchastel) : Pour accéder à ce magnifique panorama laissez lavoiture au parking, en bordure de la D 36. Après 10 minutes de marche, vous découvrirez : les Monts d’Auvergne, Massif des Monts Dore, les Monts du Cantal : Plomb du Cantal, Puy Mary et la statue de la patronne de Marchastel Sainte Anne, dressée sur son promontoire de granit. Dirigée vers le bourg, elle nous garde et surveille la vallée de la Grolle.

  • Le Suc de Vezol – 1027 m (Saint-Amandin) : Vous pourrez accéder à ce suc par une randonnée depuis le bourg de Saint-Amandin. Une vue imprenable vous y attend : d’un côté les Monts du Cantal et de l’autre ceux du Sancy qui leur font face. Un vrai panorama de carte postale.

 

  • Le Suc du Chien- 1027m (Lugarde) : Au-delà de Lugarde-Haut, ce point culminant surplombé par Notre Dame de Lugarde offre un magnifique panorama sur les Monts du Cantal, Plomb du Cantal, Puy-Mary… les gorges de la Rhue et de la Santoire, le plateau du Cézallier et le massif des Monts dore.

 

LES CASCADES

  • Cascades du Sartre et du pont de Roche (Cheylade) : A notre arrivée sur le site de la cascade du Sartre, on semble pénétrer une bulle de biosphère. En effet, la structure métallique qui a été conçue pour plus de sécurité sur le site est de forme sphérique et permet aux visiteurs de plonger au cœur de la cascade à l’aide d’outils d’observation et de découverte sensorielle. Des longues vues et des modules d’écoute sont à votre disposition pour s’imprégner de l’ambiance du lieu. Le parcours d’interprétation vous invite également à découvrir les essences d’arbres locaux, à observer et à comprendre le patrimoine naturel et à avoir un point de vue sur les activités humaines actuelles et passées. A la cascade de la Roche, c’est tout un monde imaginaire qui a été créé : la végétation et les roches alentours ont pris des formes humaines qui donne l’étrange sensation d’être espionné. Des représentations imprimées sur lave émaillée aident le marcheur à les retrouver sur la roche. Vous serez ainsi en situation où vous imaginez, explorez, observez. Vous pourrez aussi découvrir les « petites bêtes » vivant dans l’eau, des bornes vous permettront de comprendre si leur présence reflète une bonne ou une mauvaise qualité de l’eau. Ce lieu livre également de très beaux points de vue sur la vallée de la Petite Rhue, caractéristique des vallées glaciaires issues de l’explosion du Volcan Cantalien.

 

 

  • Cascade du pont d’Aptier (Collandres): D’accès facile, la cascade du Pont d’Aptier se situe près du pont traversant la Véronne. Elle est indiquée sur la D63 reliant Apchon à Collandres. Un belvédère aménagé permet d’admirer d’en haut le petit cirque basaltique dans lequel elle se jette.

 

  • Cascade de Cornillou (Montboudif): Cette jolie petite randonnée qui se situe sur la D679 entre Condat et Coindre, au lieu-dit Cournillou, vous fera découvrir de magnifiques cascades. le ruisseau se précipite en deux petites chutes creusées dans le roc, en pleine forêt.

 

LES LACS

  • Lac des cascades (Cheylade) : Entre la cascade du Sartre, la cascade du pont de Roche et le puy mary, vous pouvez découvrir le lac des cascades en pêchant la truite ou en faisant le tour.

 

  • Etang de Majonenc (Riom-es-Montagnes) : Lac artificiel mentionné dès 1789 dans la carte de Cassini, le niveau de l’eau a été relevé par une digue fort ancienne. Autre particularité : sur un même lieu, l’héritage du mélange des roches cristallines, métamorphiques et volcaniques. Accès depuis Riom-ès-Montagnes par la D 49 en direction de St Etienne de Chomeil.

 

  • Lac de Menet (Menet) : Le lac de Menet est un lac naturel de verrou glacière d’une superficie d’environ 14 hectares. Sa profondeur maximum serait de l’ordre de 6 mètres. Alimenté par des sources qui apparaissent dans les prairies du Puy de Menoire, on peut y pratiquer la pêche. Les cartes sont disponibles en mairie ou au Bar Tabac « Chez Ludovic », 7 € la journée, 10 € Week-end, 16 € la semaine, 45 € l’année et 15 € l’année (pour les moins de quinze ans).

 

  • Lac de Roussillou (Riom-Es-Montagnes) : Une superbe promenade aux abords d’un lac boisé (5 hectares). Une ambiance bucolique dans une lumière tamisée. Un lieu qui a su inspirer le poète cantalien Arsène Vermenouze. “Il m’est resté de Riom un souvenir charmant celui d’un lac mélancolique et solitaire qu’un bois sombre et plein de mystère semble garder jalousement nous l’avons appelé le Lac-au-Bois-Dormant

 

  • Lac des Moines (Condat): Le lac des moines sera votre lieu de pêche. Ce lac de 10 ha à l’entrée du bourg de Condat, entouré de forêts et verdure. Un lac entièrement réservé et pour la première fois en France à la pêche de gros spécimen de truite aux leurre. Le lac est situé dans un décor purement Cantalien . Vous êtes ici au cœur du plus grand volcan d’Europe. Les passionnés de nature trouveront en plus de la pêche, à proximité du site de nombreuses activités et de visites à faire,  de quoi se remettre de ses émotions tout en admirant la belle nature cantalienne.

LES TOURBIÈRES

Qu’est-ce qu’une tourbière ? Ancien lac qui durant des milliers d’années s’est comblé de matière organique. Cela donne naissance à un écosystème très riche sur lequel on peut parfois observer des plantes carnivores.

  • Tourbières de la sagne de Grand combe (Apchon) : Tourbières situées dans des dépressions bordées par des pâturages à une altitude d’environ 1000m. Elles se distinguent par la présence de 3 plantes protégées : l’Andromède à feuilles de Polium, la Laîche des tourbières, la Drosera à feuilles rondes. Accès : Depuis Apchon, balisage bleu (direction Varèze). La tourbière est en contre-bas du sentier sur la gauche. 3km A/R

 

  • Tourbières de la Taphanel et Etang des Bondes (Riom-es-montagnes) : Ce sentier de découverte, de 2,8 km, explique la formation des tourbières et propose une lecture de paysage marqué par le volcanisme.

 

LES FORETS

  • Bois de la Laubie (Saint Etienne De Chomeil) : D’une distance de 3km, au départ du bourg de Chassagne (près de Saint Etienne de Chomeil), la flore est identifiée et expliquée par de petits panneaux tout au long du sentier. A ne manquer sous aucun prétexte. On trouve à proximité le Lac du Mont Bélier, où il est possible de possible de pêcher en 1ère catégorie.
  • Bois du Marilhou (Trizac) : Vous pourrez vous promener jusqu’à sa cascade, admirer sa faune et sa flore mais aussi découvrir l’ensemble architectural des Cases de Cotteughes. À la sortie du bourg de Trizac, prendre la route direction le col d’Aulac. Le Bois du Marilhou et le parking des Cases Cotteughes seront sur votre droite.
  • Parc Forestier du Poulainville (Condat): le Parc Forestier du Poulainville vous offre un cadre superbe pour une balade ludique avec reconnaissance d’essences forestières. A la sortie de Condat en direction de Montboudif. Vous pourrez ainsi vous balader en toute tranquillité et apprendre à reconnaître, arbres, feuilles, animaux…. une balade pour toute la famille.
  • La forêt des Mauberts et Gaulis (Montboudif): forêt domaniale de Maubert et Gaulis, une belle futaie où règne le sapin, mais aussi le hêtre et quelques chênes. Sapins et hêtres y atteignent des hauteurs remarquables et fournissent un bois de qualité. Au cœur de cette forêt se dresse un géant de 43 mètres de hauteur, imposant avec ses 3,10 mètres de circonférence, Âgé de 200 ans, ce hêtre se nommait auparavant le Vice-Roi des Mauberts ; à l’origine, le Roi des Mauberts était un gigantesque sapin disparu en 1930. Envi de rencontrer ce monstre de la forêt? Rendez vous au lieu-dit “Les Essart”.